Aller au contenu
identité visuelle

Identité Visuelle : Définition, Exemple, Comment la Créer

On appelle identité visuelle l’ensemble des éléments visuels qui permettent de reconnaître une marque. Cela comprend le logo, les couleurs, la typographie, les éléments graphiques, le nom, etc. L’identité visuelle est associée à un ensemble de règles définies dans la charte graphique qui servent à la décliner sur tous les supports possibles. Voyons pourquoi il est important d’avoir une identité visuelle et comment la créer.

Quelle est la définition de l’identité visuelle ?

L’identité visuelle est la représentation graphique d’une marque ou d’une entité et qui doit permettre de la reconnaître immédiatement, même sans la citer. Elle est composée de plusieurs éléments comme :

  • Le logo de la marque et ses déclinaisons ;
  • Les typographies ;
  • Les couleurs ;
  • La mise en page, etc.

L’identité visuelle découle en fait de l’identité de marque, c’est à dire la façon dont la marque souhaite être perçue par son public (à ne pas confondre avec l’image de marque qui est la manière dont le public perçoit réellement la marque).

C’est pourquoi l’identité visuelle doit être cohérente avec le reste de la communication de la marque puisqu’elle sera appliquée sur tous les supports : réseaux sociaux, publicités, documents internes, site internet, etc.

identité visuelle schéma

Exemples d’identités visuelles

On trouve beaucoup d’exemples d’identités visuelles sur internet, généralement représentées à l’aide de mockups.

exemple identité visuelle

Source : GraphicBurger

exemple identité visuelle

Source : GraphicBurger

On remarque bien dans ces deux exemples que la marque n’est pas perçue de la même façon. Le second exemple inspire davantage de sérieux, de sécurité, alors que le premier ressemble davantage à une startup avec un esprit jeune et dynamique.

Comment créer une identité visuelle ?

1. Collecter les idées

Le processus de création d’une identité visuelle démarre par une phase de réflexion pendant laquelle on va essayer de répondre aux questions suivantes :

  • Quelle est l’identité visuelle de mes concurrents ? Quels sont les « codes » graphiques du secteur ?
  • Quel est le positionnement de la marque face à ces concurrents ? Comment souhaite-t-elle être perçue ?
  • Quel est le style de communication employé avec la cible ? (penser au ton utilisé sur les réseaux sociaux par exemple – sobre ? amical ? décalé ?…)
  • Quelle est la cible de la marque (profil de ses clients) ?…

Les réponses à ces questions vont déjà faire naître des idées.

2. Association d’idées et de signification

Il est ensuite temps de consolider ces idées en s’aidant de la signification des couleurs, des styles, etc. pour refléter exactement ce que l’on souhaite.

Dans le monde occidental, on peut assez facilement associer des couleurs à des sensations, des caractéristiques. Une marque dans le développement durable aura donc bien souvent tendance à utiliser du vert dans son identité visuelle. Mais on peut aussi s’aider des services ou produits vendus pour trouver ses harmonies.

Voici les principales significations des couleurs dans l’inconscient collectif :

  • Jaune = joie, espoir, discount ;
  • Rouge = énergie, danger, passion ;
  • Orange = créativité, jeunesse ;
  • Vert = nature, croissance, richesse ;
  • Bleu = sécurité, stabilité, confiance, intelligence ;
  • Violet = mystère, luxe, féminité ;
  • Rose = romantisme, sensibilité, douceur ;
  • Marron = santé, bien-être, terre ;
  • Noir = pouvoir, élégance, luxe ;
  • Blanc = pureté, minimalisme, sobriété ;
  • Gris = professionnalisme, conformisme.

Pour l’identité visuelle d’une marque, on choisit généralement une ou deux couleurs principales, puis quelques couleurs secondaires.

En ce qui concerne la typographie, on associe généralement les polices avec serif (exemple : Times New Roman) au classique, à la tradition. Alors qu’une police sans empattement (exemple : Arial, Roboto) est davantage perçue comme moderne.

On peut aussi penser à un style général pour l’identité visuelle : minimaliste, old school / rétro, moderne ou encore humoristique. Tu peux d’ailleurs te créer un moodboard (planche d’ambiance) à l’aide d’inspirations trouvées sur internet pour t’aider.

🤔 Quels outils pour créer mon identité visuelle ?
Pour la création du logo et des déclinaisons, tu auras besoin d’Adobe Illustrator. Pour tes visuels sur les réseaux sociaux, flyers et mockup, tu peux utiliser Photoshop. Enfin, pour la création de la charte graphique tu auras besoin d’Adobe InDesign pour la mise en page ! Le mieux c’est de t’abonner à la suite Adobe Creative Cloud qui inclut tous ces logiciels et bien d’autres. Elle est à 59,99€/mois, ou 19,50€/mois pour les étudiants et enseignants. En savoir plus

3. La tester

Une fois que les premières ébauches sont faites, il est intéressant de demander l’avis de la cible de la marque, ou bien de son entourage. Cela permet de vérifier que le message est perçu de la même manière que ce qui était souhaité.

Pour que la personne puisse mieux imaginer le rendu final, il est intéressant d’utiliser des mockup. Tu peux en télécharger gratuitement sur des sites comme GraphicBurger, Freepik, etc.

4. Créer la charte graphique

L’identité visuelle est matérialisée par la charte graphique, le document régissant toutes les règles d’utilisation du logo, de la mise en page, des couleurs, etc.

Il sert de guide pour avoir une harmonie sur tous les différents supports de communication, peu importe la personne en charge de créer les visuels.

Il ne te reste plus qu’à déployer ton identité visuelle partout ! Je te conseille aussi d’aller voir mon article sur mes sites préférés pour l’inspiration en graphisme, ou encore le lexique complet du graphiste.

Aline

Rédactrice du blog Sin Opacity, passionnée de graphisme et auto-didacte.

Partager cet article

Sommaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.