17 Outils Phares de Photoshop et Comment les Utiliser

Formatrice

Mis à jour le

Note ce cours !
[Total : 4 Moyenne : 5]
outils de photoshop

Pour ce cours, tu as besoin de :

Adobe Photoshop CC 2024

Parmi nos tutoriels sur Photoshop, celui-ci est l’un des plus importants car nous te présentons l’ensemble des outils présents dans la barre d’outils de ce logiciel et leur fonction. L’objectif est de te présenter Photoshop simplement, à travers son interface et ses fonctionnalités de base pour que tu puisses débuter sereinement.

Qu’est-ce-que la barre d’outils de Photoshop ?

La barre d’outils de Photoshop est ton couteau suisse. Située généralement sur le côté gauche de l’interface, cette barre est ton accès direct à une panoplie d’outils indispensables pour la manipulation d’images (retouche photo), le design graphique et la création artistique.

Comment déplacer ou personnaliser la barre d’outils

Tu peux déplacer la barre d’outils en maintenant le clic gauche enfoncé sur le haut de la barre et en la glissant là où tu le souhaites. Elle est alors flottante, ou bien tu peux l’ancrer de l’autre côté du logiciel, par exemple. Pour personnaliser la barre (afficher ou masquer des outils), fais un clic droit sur les 3 petits points en bas et sélectionne « Modifier la barre d’outils… ». C’est aussi à cet endroit que tu pourras personnaliser tes raccourcis pour chaque outil !

Enfin, si elle prend trop de place, sache que tu peux la passer sur une colonne plutôt que sur deux en cliquant sur l’icône de 2 flèches orientées vers la gauche en haut à gauche de la barre.

Accéder aux outils supplémentaires

Certains outils ont des variantes cachées. Pour y accéder, fais un clic droit sur l’icône de l’outil. Un menu contextuel apparaîtra, te permettant de choisir parmi les outils supplémentaires.

Utiliser les raccourcis

Pour te faciliter la tâche, sache que tu n’es pas obligé-e de sélectionner un outil avec ta souris à chaque fois. Chaque outil (ou groupe d’outils) est associé à un raccourci (que l’on peut personnaliser comme on l’a vu plus tôt). Je te conseille donc de lire attentivement ma liste des raccourcis indispensables sur Photoshop. Tu peux également retrouver tous les raccourcis par défaut de Photoshop en allant dans le menu Édition > Raccourcis clavier.

17 outils essentiels de Photoshop

Ton logiciel est en anglais ? Pas de problème, il te suffit de consulter mon guide sur les traductions anglais-français de Photoshop !

Outil Pinceau (raccourci B)

outil pinceau

L’outil Pinceau (ou brush) de Photoshop est utilisé pour dessiner et peindre sur l’image. Il est extrêmement versatile, permettant une grande variété de styles et d’effets. Par défaut, il est réglé sur un pinceau rond classique mais tu peux choisir parmi une palette de différents brushes et obtenir des effets comme des nuages ou éclaboussures de peinture.

Il permet de dessiner, de peindre et même de texturer. Par exemple, tu peux l’utiliser pour ajouter des ombres, des détails ou des effets artistiques à une image.

Comment utiliser le pinceau :

  1. Choisis une brosse : dans le panneau de contrôle, clique sur la flèche à droite de l’épaisseur du pinceau et sélectionne le pinceau prédéfini de ton choix ;
  2. Déplace le curseur de l’épaisseur pour augmenter la taille du pinceau ;
  3. Ajuste la dureté pour obtenir un trait aux contours précis ou diffus ;
  4. Toujours dans le panneau de contrôle en haut, règle l’opacité si tu le souhaites (transparence) ;
  5. Peins sur l’image : clique et glisse pour dessiner sur l’image.

En faisant un clic droit sur l’outil pinceau, tu accèdes aux outils « Crayon », « Remplacement de couleurs » et « Pinceau mélangeur ». Le crayon permet de dessiner à main levée (tu dois créer un calque vide ou sélectionner un calque auparavant). L’outil « remplacement de couleurs » sert, comme son nom l’indique, à changer la couleur d’un élément de ton image en peignant dessus une autre couleur. Il te suffit de double-cliquer sur la couleur de premier-plan (en bas de la barre d’outils) pour choisir une nouvelle couleur et de définir une tolérance en haut (une tolérance faible permet d’éviter de peindre sur les éléments autour qui auraient une couleur très proche). Ensuite, tu n’as plus qu’à peindre sur ton objet.

Enfin, le pinceau mélangeur de Photoshop permet tout simplement de mélanger des couleurs de ton image. Ce qui peut être particulièrement utile si tu fais du digital painting (peinture digitale tu l’as compris). Il te suffit de sélectionner l’outil puis de choisir entre appliquer ta couleur de premier plan avec une couleur de ton document ou bien nettoyer le pinceau (en cliquant sur le carré de couleur dans le panneau de contrôle puis « Nettoyer le pinceau »).

Tu pourras alors peindre à l’endroit désiré pour mélanger les couleurs.

Outil Tampon de duplication (raccourci S)

outil tampon de duplication

L’outil Tampon de duplication te permet de copier une partie de l’image et de la « tamponner » ailleurs (cloner). Le tampon de duplication peut être utile pour supprimer des imperfections sur un visage ou pour dupliquer des objets dans une scène.

Comment l’utiliser :

  1. Définis la source : maintiens la touche « Alt » enfoncée et clique sur la zone que tu veux copier ;
  2. Duplique : relâche la touche « Alt » et clique sur la zone où tu veux appliquer la zone que tu as copiée ;
  3. Au fur et à mesure que tu vas déplacer ta souris et cliquer, la source se déplacera également.

Voici un exemple avec une photo où l’on souhaite masquer un cil qui dépasse. On commence par maintenir Alt puis on clique sur la peau à proximité du cil. On vient ensuite cliquer sur le cil pour recopier la peau et l’effacer. Je vous recommande d’utiliser une très petite épaisseur pour que cela reste naturel !

photo oeil fermé
photo oeil après utilisation du tampon de duplication

En faisant un clic droit sur l’icône du tampon de duplication, tu accèdes à l’outil « Tampon de motif » qui te permet de tamponner avec un motif prédéfini. En bref, dans le panneau de contrôles, tu peux sélectionner un motif (soit prédéfini soit un que tu as créé à partir d’une image) et ensuite tu cliques pour appliquer ce motif sur ton image.

Outil Gomme (raccourci E)

outil gomme

Comme son nom l’indique, cet outil efface les pixels sur lesquels il est appliqué, ce qui est utile pour supprimer des éléments indésirables ou pour créer des effets de transparence.

Comment l’utiliser :

  1. Choisis une gomme : va dans le panneau « Gomme » pour choisir la forme, la taille et la dureté de la gomme ;
  2. Efface : clique et glisse pour effacer les pixels.

Parmi les outils supplémentaires que cache la gomme, tu trouveras la « Gomme magique » et la « Gomme d’arrière-plan« , qui permettent d’effacer des zones en fonction de la couleur ou de la luminosité. La gomme magique va donc agir comme la baguette magique mais au lieu de sélectionner, elle supprime les pixels d’une même couleur (ou couleur proche).

gomme magique exemple

Quant à la gomme d’arrière-plan, elle supprime l’arrière-plan de ton image en quelques secondes en se basant sur les différences de luminosité. Bien sûr, ce n’est pas ce qu’il y a de plus fiable mais ça a le mérite d’être plus rapide ! Pour une meilleure précision, choisis une tolérance de 50% et des limites discontiguës (à ajuster si ce n’est pas efficace sur ton image).

gomme d'arrière-plan

Outil Texte (raccourci T)

outils texte

L’outil Texte te permet d’ajouter du texte à ton image (logique), que ce soit pour des titres, des légendes ou des paragraphes. En faisant un clic droit sur l’icône « T », tu accèdes à des options comme le « Texte vertical » (pour écrire à la verticale) et le « Masque de texte » (vertical ou horizontal), qui te permet de créer du texte en suivant une forme ou un tracé.

Comment ajouter du texte sur Photoshop :

  1. Définis les paramètres : dans le panneau de contrôle en haut, tu peux choisir la police, la taille, l’alignement et d’autres attributs du texte ;
  2. Ajoute du texte : clique sur l’image et commence à taper avec ton clavier. Tu peux également créer un cadre de texte en cliquant et en glissant pour tracer un rectangle.
ajouter du texte

Je ne vais pas m’éterniser sur l’outil Texte car il est relativement simple à utiliser. La seule chose que je veux que tu saches c’est que pour modifier ton texte (changer le mot), tu dois double-cliquer dessus (ou sur le grand T du calque) puis valider en cliquant sur l’icône du haut. Mais, si tu veux faire pivoter ton texte ou agrandir la zone (car une partie du texte est masquée), cette fois il faut utiliser le raccourci CTRL + T.

Sache également que Photoshop te fournit les polices installées sur ton ordinateur. Donc si tu veux utiliser d’autres polices sur Photoshop, il faudra d’abord que tu les installes sur ton PC (simple double-clic puis « Installer » sur le fichier TTF ou OTF généralement). L’avantage c’est que la typo est disponible immédiatement dans le logiciel, même s’il était déjà ouvert !

Outil Lasso (raccourci L)

outil lasso

L’outil Lasso est un incontournable pour la sélection d’objet. Il sert à créer des sélections libres, c’est-à-dire de la forme que tu veux. Par exemple, tu peux l’utiliser pour isoler un objet avant de le déplacer (on le verra dans le guide sur le détourage) ou de lui appliquer un effet.

Comment l’utiliser :

  • Dessine une sélection : maintiens le clic enfoncé et glisse pour dessiner une forme libre autour de la zone que tu veux sélectionner ;
  • Modifie la sélection : une fois la sélection faite, tu peux la déplacer ou la transformer en utilisant les poignées qui apparaissent autour (dans le cas du lasso polygonal ou magnétique).
sélection au lasso

Parmi les outils associés au lasso, on retrouve le « Lasso polygonal » et le « Lasso magnétique« , qui offrent plus de contrôle sur la forme et les bords de ta sélection. Le lasso polygonal utilise des droites pour créer la forme et le lasso magnétique se base sur les différentes de couleurs ou luminosité pour délimiter la sélection. Dans les deux cas, fais attention à bien fermer ta sélection pour qu’elle soit prise en compte.

lasso polygonal
Lasso polygonal
lasso magnétique
Lasso magnétique

Un raccourci utile à connaître : CTRL + D pour effacer une sélection (désélectionner).

Outil Baguette magique (raccourci W)

outil baguette magique

La Baguette magique de Photoshop est, elle aussi, destinée à faire des sélections, mais cette fois basées sur la couleur. Elle sélectionne des zones d’une couleur similaire en un seul clic. Par exemple, tu peux l’utiliser pour sélectionner le ciel dans une photo de paysage (s’il est de couleur plutôt uni).

Comment utiliser la baguette magique :

  • Clique sur une zone : clique sur la couleur que tu veux sélectionner ;
  • Ajuste la tolérance : dans le panneau de contrôle, ajuste la « Tolérance » pour contrôler la plage de couleurs sélectionnées. Une tolérance faible sélectionne des couleurs très similaires, tandis qu’une tolérance élevée élargit la gamme de couleurs.
sélection avec la baguette magique

En faisant un clic droit sur la baguette magique, tu accèdes à l’outil « Sélection rapide« , qui te permet de faire des sélections en traçant simplement une ligne autour de la zone souhaitée. C’est mon préféré pour le détourage (on verra les techniques dans le chapitre suivant) ! Tu trouveras également « l’outil de sélection d’objet » qui sélectionne de façon intelligente les objets et personnes présents dans ton image.

Outil rectangle de sélection (raccourci M)

formes de sélection

Autre outil très utile pour créer des sélections : le rectangle de sélection, déclinable en ellipse et en rangée ou colonne. Il te suffit de faire glisser la forme sur ton image pour sélectionner toute la zone. Pour obtenir un carré (côtés égaux), maintiens en même temps la touche « MAJ« .

Le rectangle de sélection peut par exemple t’aider à recadrer ton image en allant ensuite dans Image > Recadrer. La partie que tu as sélectionnée sera prise en compte et le reste supprimé.

Outil Pipette (raccourci I)

outils pipette

Ce détective de couleur te permet de prélever une couleur directement depuis ton image pour l’utiliser ailleurs. Par exemple, tu peux utiliser l’outil pipette pour choisir une couleur de fond qui s’harmonise avec les couleurs de ton image.

Très simple d’utilisation, voici comment utiliser la pipette :

  • Prélève une couleur : clique sur la partie de l’image dont tu veux prélever la couleur. Cette couleur devient alors ta couleur principale (d’avant-plan) ;
  • Pour que la couleur s’applique sur la couleur de second plan, tape d’abord sur la touche « Alt » puis utilise la pipette ;
  • Utilise la couleur : tu peux maintenant utiliser cette couleur avec d’autres outils comme le Pinceau ou le Pot de peinture.

Concernant les outils cachés, tu accèdes à l’outil « Échantillonnage de couleur » qui te permet de comparer plusieurs couleurs, l’outil « Règle » pour mesurer des distances et des angles dans ton image, l’outil « Pipette de matière 3D« , l’outil « Annotation » et l’outil « Comptage« . Ces outils sont plutôt destinés à des maquettes web par exemple ou pour ajouter des notes lorsque plusieurs personnes relisent le projet.

Outils Pot de peinture et Dégradé (raccourci G)

outils pot de peinture et dégradé

L’outil Pot de peinture agit comme un remplisseur automatique. Il remplit une zone contiguë d’une couleur ou d’un motif. Tu peux l’utiliser pour changer la couleur d’un arrière-plan uni.

Comment faire ?

  • Choisis une couleur ou un motif : dans le panneau de contrôle, tu peux choisir entre remplir avec la couleur principale ou un motif prédéfini ;
  • Remplis la zone : clique sur la zone que tu veux remplir. La « Tolérance » détermine à quel point les couleurs adjacentes seront affectées.

En faisant un clic droit sur le pot de peinture, tu accèdes aux outils « Dégradé » de Photoshop (qui te permet de remplir une zone avec un dégradé de couleurs) et « Dépôt de matière 3D« . Concernant les dégradés, tu peux choisir des dégradés prédéfinis dans le panneau de contrôle en haut et modifier le type de dégradé (radial = rond, linéaire = droit, incliné, réfléchi, losange, etc.). Une fois que tu as tracé le trait de ton dégradé, un nouveau calque sera créé dans le panneau de calques. En double-cliquant dessus, tu accèdes aux propriétés du dégradé afin de modifier le fondu, rajouter des teintes, etc.

exemple de dégradé

Pour créer un dégradé de zéro, clique sur le bouton « + » dans la bibliothèques de dégradés de Photoshop ou va dans Fenêtre > Dégradés.

Outil correcteur (raccourci J)

outils correcteur

On utilise généralement le correcteur pour enlever des boutons sur un portrait ou des objets indésirables dans un paysage.

Pour utiliser le pinceau correcteur localisé (celui que je recommande) :

  • Choisis une brosse : comme pour l’outil Pinceau, tu peux choisir la taille et la dureté de la brosse dans le panneau de contrôle ;
  • Corrige les imperfections : glisse en gardant le clic sur l’imperfection pour la faire disparaître. Photoshop remplace automatiquement la zone avec des pixels environnants.

En faisant un clic droit sur l’icône du correcteur, tu accèdes à l’outil « Correcteur« , qui fonctionne comme le tampon de duplication. On retrouve également les outils « Supprimer« , « Pièce« , « Déplacement basé sur le contenu » et « Œil rouge« . L’outil Supprimer est parfait pour supprimer un objet en un rien de temps : utilise-le comme un pinceau et passe sur la zone à supprimer. Il est arrivé récemment par l’intermédiaire de Photoshop Beta.

Concernant l’outil pièce, il te permet de remplacer une zone par une autre très facilement. Il te suffit de commencer en sélectionnant la zone à supprimer puis de cliquer à l’intérieur et de déplacer la souris vers l’endroit de l’image qu’on veut mettre à la place.

L’outil Déplacement basé sur le contenu fonctionne un peu de la même manière. D’abord tu sélectionnes une zone de ton image puis tu peux la déplacer où tu veux. Tu obtiens ainsi une sorte de duplication en quelques secondes.

Pour finir, tu t’en doutes, l’outil Œil rouge permet de supprimer l’effet des yeux rouges que l’on peut avoir lorsqu’on utilise un flash sur un appareil photo. Il te suffit de tracer un rectangle autour de l’œil en question pour que l’effet soit appliqué.

Outil plume (raccourci P)

outils plume

L’outil Plume de Photoshop est ta solution pour créer des tracés vectoriels précis. Utilise-la pour dessiner des formes complexes ou pour faire des sélections très précises.

La plume n’est pas l’outil le plus facile à manier mais voici comment s’en servir :

  • Place des points d’ancrage en cliquant sur l’image. Relie ces points pour créer un tracé, soit avec des lignes droites, soit avec des courbes ;
  • Modifie le tracé en utilisant les poignées de direction qui apparaissent lorsque tu cliques sur un point d’ancrage.

Un clic droit sur la plume révèle des options comme « Plume libre » (pour un tracé à main levée) et « Ajouter un point d’ancrage » (pour ajouter des points sur le tracé). L’outil « Conversion de point » est utile si tu veux convertir un angle du tracé en courbe, par exemple.

sélection à la plume

Outil Recadrage (raccourci C)

outils de recadrage

Besoin de redimensionner ou de changer l’orientation de ton image ? L’outil Recadrage est là pour ça. L’utilisation de l’outil recadrage se fait de la façon suivante :

  1. Délimite la zone à conserver en cliquant et en glissant les poignées du cadre de recadrage ;
  2. Choisis un format prédéfini si tu le souhaites en cliquant sur le champs « Rapport L/H » dans le panneau de contrôle ;
  3. Ou indique des dimensions précises dans les champs « Hauteur » et « Largeur » à droite de ce champs ;
  4. Valide le recadrage en appuyant sur la touche « Entrée » ou en cliquant sur l’icône « Check » en haut.

Parmi les autres outils associés, tu trouveras la « Correction de perspective par recadrage » (pour modifier la perspective d’une image), l’outil « Tranche » (pour couper l’image en plusieurs parties, idéal pour une maquette web) et la « Sélection de tranche » (pour gérer les tranches créées).

Outil Rectangle (raccourci U)

rectangle et formes

L’outil Rectangle te permet de créer des formes vectorielles comme des rectangles, des cercles et des polygones. Par défaut, tu auras un rectangle mais en faisant un clic droit, tu trouveras une ellipse (rond), un triangle, polygone et même un outil pour créer des traits.

Mode d’emploi :

  1. Active l’outil Forme en cliquant sur son icône et choisis la forme de ton choix ;
  2. Dessine la forme en cliquant et en glissant sur l’image ;
  3. Personnalise les couleurs de remplissage et de contour dans le panneau de contrôle en haut.

Outil Densité (raccourci O)

outil densité

L’outil Densité + assombrit les zones sur lesquelles il est appliqué, tandis que l’outil Densité – les éclaircit. Voici comment les utiliser :

  1. Choisis le mode : Densité + pour assombrir, Densité – pour éclaircir ;
  2. Règle l’exposition dans le panneau de contrôle (plus elle est haute, plus l’effet sera intense) ;
  3. Applique l’effet en glissant l’outil sur la zone cible.
exemple outil densité plus
Avant utilisation : yeux normaux
exemple outil densité
Après utilisation : oeil très blanc

En parcourant les options supplémentaires, tu trouveras également l’outil « Éponge« , qui sature ou désature les couleurs.

Outil Doigt

outil doigt

Cet outil est idéal pour mélanger les couleurs et créer des effets de flou ou de traînée. On l’utilise comme le pinceau et il peut être pertinent quand on fait du digital painting.

Dans ce même groupe d’outils tu trouveras aussi l’outil « Goutte d’eau » pour adoucir les zones (flouter) et l’outil « Netteté » pour augmenter la clarté. Pour les utiliser, il te suffit de définir la taille du pinceau en haut et l’intensité.

Outil Pinceau d’historique (raccourci Y)

outils alternatifs pinceau

Cet outil a fait son apparition dans les dernières versions de Photoshop CC. L’outil Pinceau d’Historique te permet de restaurer une partie de l’image à un état précédent. Avec un clic droit, tu accès à l’outil « Pinceau d’historique artistique » qui combine les effets du pinceau avec les états précédents.

Voici comment t’en servir :

  1. Choisis un état précédent dans le panneau « Historique » (depuis le menu Fenêtre > Historique) ;
  2. Restaure la zone en glissant le pinceau sur la partie de l’image que tu veux restaurer.

Outil image (raccourci K)

outil image

L’outil Image est idéale pour créer des espaces réservés aux images en quelques secondes. Il est particulièrement utile pour les maquettes et les compositions. Depuis le panneau de contrôle, choisis entre un rectangle ou un rond et trace la forme pour délimiter la zone où placer l’image. Il te suffit ensuite de double-cliquer sur le calque et de choisir ton image dans le champs « image incrustée ». Tu as le choix entre récupérer une photo d’Adobe Stock ou importer un fichier de ton ordinateur.

Quels sont les autres éléments de la barre d’outils de Photoshop ?

Couleurs de premier-plan et arrière-plan par défaut

couleurs premier plan et dernier plan

Les carrés de couleur en bas de la barre d’outils représentent les couleurs de premier-plan et d’arrière-plan. Le premier-plan est utilisé pour le dessin et le remplissage, tandis que l’arrière-plan sert pour les effets comme le dégradé. Pour modifier une couleur, il te suffit de double-cliquer dessus ou d’utiliser la pipette. Sélectionner une couleur depuis le nuancier est une autre alternative.

Tu peux aussi inverser les couleurs en cliquant sur la flèche en haut à droite des deux carrés.

Mode masque

mode masque

Le mode masque, symbolisé par un carré avec un cercle, est une fonctionnalité sous-estimée mais puissante de Photoshop. Il permet de créer des sélections complexes en utilisant une « peinture » rouge comme masque. C’est comme si tu mettais du ruban adhésif sur les parties de l’image que tu ne veux pas modifier.

Comment ça marche :

  1. Active le mode masque en cliquant sur le bouton. Ton image devient alors en nuances de gris avec une surbrillance rouge pour indiquer les zones sélectionnées ;
  2. Utilise les outils de dessin comme le pinceau pour « peindre » les zones que tu veux sélectionner. Ces zones apparaîtront en rouge ;
  3. Désactive le mode masque en recliquant sur le bouton. Les zones rouges deviennent ta nouvelle sélection ;
  4. Tu peux appliquer les correctifs que tu veux sur cette sélection.

Astuce de pro : utilise le mode masque en combinaison avec les calques de réglage pour des effets de retouche ultra-précis.

Changer l’affichage de Photoshop

modes d'affichage

Le dernier élément de la barre d’outils qui nous intéresse est celui qui permet de changer l’affichage du logiciel. Ce bouton, souvent négligé, est une pépite pour ta productivité. En l’activant, tu peux passer d’un mode d’affichage à un autre, comme le mode plein écran sans menus ou plein écran avec menus.

Utilise le raccourci clavier « F » pour basculer rapidement entre les différents modes d’affichage. C’est un gain de temps considérable lorsque tu jongles entre différentes tâches.

Qu’en est-il du reste de l’interface de Photoshop ?

Même si la barre d’outils est un élément central de Photoshop, on retrouve des tonnes d’autres boutons dans le reste du logiciel. Voici les éléments principaux à connaître pour t’y retrouver en tant que débutant.

Panneau des Calques

panneau calques

Le panneau des calques est le cœur battant de Photoshop. Il te permet de gérer les différentes couches de ton projet, de les superposer, de les masquer et bien plus encore. Accède au panneau des calques en allant dans « Fenêtre > Calques » ou avec le raccourci « F7 ». Gère tes calques en les sélectionnant, en les déplaçant ou en ajustant leur opacité.

Pour faire simple, plus les calques sont positionnés en haut du panneau des calques, plus ils sont au-dessus dans ton image. C’est de cette façon que tu peux, par exemple, créer des ombres (qui seront donc en bas de la liste des calques, si tu as bien suivi) ou des éclairages (au-dessus cette fois).

Prenons un exemple pour bien comprendre. Dans le fichier ci-dessous, on aperçoit au-dessus un calque Texte qui correspond à celui que l’on voit en blanc sur l’image (« ISLANDE »). Le calque juste en-dessous est celui de son ombre (en rouge). Puis, on voit le calque de l’image d’origine, tout en-dessous de manière à ne pas masquer le texte.

Si on place le casque de l’image tout au-dessus de la pile, on ne verra plus le texte. C’est aussi simple que ça !

Panneau des Propriétés

panneau des propriétés

Ce panneau te donne un contrôle précis sur les attributs de ton calque actif, qu’il s’agisse d’un calque de texte, d’image ou de réglage. Il s’ouvre automatiquement quand tu crées un calque de réglage ou que tu dessines une nouvelle forme. Mais tu peux aussi le retrouver en allant dans le menu « Fenêtre > Propriétés ».

Le panneau de propriétés peut prendre plusieurs formes selon le calque ou l’outil que tu as sélectionné. Par exemple, quand tu crées une nouvelle forme, il va te permettre de changer ses dimensions, ses couleurs de fond et de contour, son angle et même de lui appliquer une symétrie.

Pour un calque de texte, les propriétés afficheront la police d’écriture, la taille, l’alignement du paragraphe, la casse (minuscules, capitales, etc.) ou encore l’espacement entre les lettres. Ce panneau est généralement complémentaire au panneau de contrôles qui s’affiche en haut de Photoshop.

Accéder aux préférences de Photoshop

préférences de photoshop

Les préférences de Photoshop te permettent de personnaliser l’interface selon tes besoins. Ouvre les préférences en allant dans « Édition > Préférences » sur Windows ou « Photoshop > Préférences » sur Mac. Personnalise à volonté : de la couleur de l’interface (dans l »onglet « Interface ») aux raccourcis clavier, tout est modifiable.

C’est également à cet endroit que tu vas pouvoir régler les ressources allouées à Photoshop (onglet « Performances ») et ainsi éviter les problèmes de disque de travail saturé que rencontrent beaucoup d’utilisateurs de Photoshop. Tu peux aussi régler la taille de la grille, la couleur des repères ou encore les préférences d’exportation par défaut des fichiers finalisés.

Astuce de pro : n’hésite pas à créer différents espaces de travail via « Fenêtre > Espaces de travail » pour adapter l’interface à différents types de projets : retouche photo, design graphique, etc. Il en existe des pré-conçus proposés par Photoshop mais tu peux aussi en créer un de toute pièce. Le principe est simple : tu places les panneaux et outils que tu utilises le plus pour gagner en productivité.

Partage ou enregistre ce cours :

Avis et commentaires

  1. Avatar de kourouma Aboubacar S.
    kourouma Aboubacar S.

    Je reviendrai souvent sur ce cour car il me permet de bien comprendre Photoshop comme un tutoriel que j’ai lu ce soir sur ce Logiciel

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *