Générateurs d’images par IA : le Baromètre 2024

Formatrice

Mis à jour le

étude comparative des générateurs d'images IA en 2023-2024

Déjà presque deux ans que la version 4 de Midjourney a vu le jour et révolutionné la création graphique. Depuis, on voit des outils d’IA générative fleurir chaque mois sur Internet, et des logiciels s’équiper de fonctionnalités visionnaires, à l’image de la suite Adobe. Alors, où en sommes-nous aujourd’hui ? Combien d’outils existent sur le marché ? Comment se différencient-ils ? Où en est la réglementation sur les médias créés ?

Popularité des générateurs d’images par IA en 2024

Au cours des douze derniers mois, de nombreux outils dits Text to Image ont vu le jour (comme le très attendu Adobe Firefly) et d’autres ont connu des mises à jour majeures. Difficile de dire aujourd’hui combien il existe d’outils sur le marché, d’autant que certains utilisent les mêmes technologies.

En revanche, comparer l’évolution des recherches Google (leader des moteurs de recherche en Occident) est un bon moyen d’évaluer la popularité d’une marque.

C’est ainsi que l’on remarque que Midjourney, qui était en tête des outils les plus recherchés en avril 2023, est passé à la 2ème place derrière Bing Image Creator en mars 2024, et à égalité avec Dall-e. Les recherches sur Midjourney ont en effet chuté de 62% en un an, alors que celles de Bing ont augmenté de 1389% !

Adobe Firefly, le nouveau venu a également suscité la curiosité puisque ses recherches ont connu une hausse de 100%, tout comme Leonardo AI.

Pour aller plus loin dans les tendances du marché, on remarque également que la requête “ai image generator” (“générateur d’image IA” en français) a augmenté de 123% en un an, passant de 3 à 6 millions de recherches mensuelles. Encore une preuve que ce sujet intéresse tout le monde, et que ces outils font petit à petit leur place dans notre quotidien.

✨ Compare les meilleurs outils de génération d'images IA

Des prix très hétérogènes

Côté tarifs, on trouve de tout. Beaucoup de ces outils proposent une utilisation gratuite, parfois limitée, alors que d'autres facturent dès la première génération. C'est le cas de Midjourney, par exemple, qui a rapidement suspendu sa version d'essai pour limiter les fraudes.

Globalement, on retrouve l'esprit SaaS, c'est-à-dire que la majeure partie des outils payants utilisent un système d'abonnement, au mois ou à l'année. Cela va de 3$/mois à plus de 100$/mois pour les formules les plus avancées.

En réalité, ce qui fait varier le prix c'est le nombre d'images générées. Donc plus tu as besoin d'images, plus tu paieras un abonnement à un prix élevé. Cela s'explique probablement par le coût élevé des ressources nécessaires pour générer ces images avec l'IA.

Et, là où c'est un peu déroutant, c'est que certains parlent de crédits, d'autres de quantité de prompts par mois et d'autres encore d'images générées (en considérant qu'un prompt = 4 images par exemple). Autrement dit, les générateurs les moins chers en apparence ne sont pas forcément ceux au meilleur rapport quantité/prix !

Si l'on se réfère au prix par image, Runway AI est le plus cher alors que Bing (gratuit) et Playground AI sont les plus économiques. Jasper est l'outil le plus coûteux au mois car il intègre plusieurs outils IA à la fois, mais figure parmi les moins chers en termes de coût unitaire puisqu'il autorise un nombre illimité de générations.

A noter également que les outils gratuits sont rarement satisfaisants. Ils sont biens pour débuter ou pour tester des prompts, mais ne t'attends pas à une photo ultra réaliste en utilisant un générateur gratuit.

Des fonctionnalités de plus en plus sophistiquées

La course à l'intelligence artificielle force les développeurs à faire preuve de créativité dans les fonctionnalités qu'ils proposent. Midjourney se place généralement comme pionnier de l'innovation dans ce secteur et ses concurrents s'empressent de le copier chaque fois qu'il publie une nouvelle mise à jour de son logiciel.

A l'heure actuelle, voici les principales fonctionnalités que peut intégrer un outil d'IA générative et qui permettent de les comparer entre eux :

  • Edition d'une partie de l'image (inpainting)
  • Image ou style de référence
  • Génération à partir de la fusion d'images
  • Augmentation de la résolution
  • Expansion d'image (upscale)
  • Invites négatives
  • Génération en temps réel (par exemple sur Leonardo.AI)
  • Variation d'image (remix mode)

🔥 Tu as encore du mal à générer des images fidèles à ce que tu veux ? Lis notre guide pour apprendre à utiliser Midjourney ou achète notre recueil de prompts Midjourney !

Qu'en est-il de la propriété et de l'utilisation des images générées par l'IA ?

Si l'IA a déjà pris une place importante dans le monde du design graphique et sur le web de manière générale, elle ne fait pas encore l'unanimité chez les juristes. En effet, la question de la propriété intellectuelle est cruciale lorsqu'une œuvre est créée puisqu'elle permet de définir des règles quant à son utilisation.

Mais, à qui l'attribuer dans le cadre de l'IA générative ? A la personne qui rédige le prompt ? A l'intelligence artificielle ? A l'éditeur de l'outil ?

Avant même qu'une loi n'ait été votée, certaines plateformes et outils d'IA générative avaient déjà pris les devants et appliqué leurs propres règles. Par exemple, Midjourney indiquait conférer le droit d'auteur à l'utilisateur qui a rédigé le prompt. Mais, c'était sans compter sur l'U.S. Copyright Office qui a établi en 2023 que les images créées par Midjourney ne pouvaient être protégées par le droit d'auteur.

Par la suite, et parce-que le sujet soulève également des problèmes éthiques, l'U.S. Copyright Office a officiellement annoncé en mars 2023 qu'il travaillait sur un cadre légal entourant l'utilisation de l'IA. L'une de ses premières mesures a été d'imposer à ceux qui souhaitent protéger une œuvre d'indiquer de manière transparente si celle-ci a eu recours à l'IA générative.

A l'heure actuelle, c'est la seule réglementation internationale qui existe à ce sujet. L'organisation a démarré une enquête autour de l'usage de l'IA et rendra son compte-rendu d'ici quelques semaines ou mois.

Tu as trouvé ce guide utile ?

Partage ou enregistre ce cours :

Avis et commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *